Parlons un peu de la reconnaissance du statut,

Eh bien, c’est Un Métier d’Art en France, avec une loi qui le reconnaît depuis le 18 juin 2014, pas étonnant que ces termes soient flou pour la plupart des gens.

J’explique:

“Relèvent des métiers d’art, […] les personnes physiques ainsi que les dirigeants sociaux des personnes morales qui exercent, à titre principal ou secondaire, une activité indépendante de production, de création, de transformation ou de reconstitution, de réparation et de restauration du patrimoine, caractérisée par la maîtrise de gestes et de techniques en vue du travail de la matière et nécessitant un apport artistique.” 

loi du 18 juin 2014

Mais qu’en est-il en Belgique?

Même si je n’ai encore rien trouvé concernant une loi qui considérerai le métier de Designer Textile (ou le métier d’art) en Belgique, des offices provinciales défendent les métiers d’art depuis 1941 au moins;

« Depuis 1941, date de sa création, l’Office Provincial des Métiers d’Art de Liège développe une politique active de soutien et d’aide aux artisans d’art. Nul n’ignore que la région liégeoise recèle des artisans de qualité, amoureux de leur art, travaillant finement le cuir, le bois, les métaux, le textile, la pierre, le verre et bien d’autres matières.

Afin de les mettre en valeur, l’OPMA dispose d’un lieu d’expositions, remarquable vitrine des créations des artisans de notre Province : la Maison des métiers d’art. […] , en tant que Membre actif de l’Entente interprovinciale des Métiers d’Art de Wallonie, l’OPMA de Liège marque de sa présence des événements incontournables comme le Salon des Métiers d’Art. Depuis 2013, à l’invitation de l’Institut national des métiers d’art de France, l’OPMA participe aux Journées européennes des Métiers d’Art.. »1

Je ne sais pas vous mais moi les dates me font peur, ce n’est qu’en 2013 que l’OPMA est invité aux Journées EUROPEENNES des Métiers d’Art?…

Merci en tout cas à nos voisins 🙂 Grâce à vous, on avance!

On croise les doigts …

Les artisans d’arts :

« l’artisan est considéré comme “l’héritier d’une longue histoire, GARDIEN D’UNE TRADITION et d’une culture, PORTEUR D’UNE MODERNITE et vecteur d’un art de vivre” 1« 

Certains pensent que les artisans ne peuvent pas vivre de leur métier, bon à savoir : plus d’un tiers des entrepreneurs en Belgique sont dans le domaine de l’artisanat. Et donc, sont acteurs importants du développement de notre économie.

Non seulement, il rajoute de la plue value avec passion aux matières premières mais il doit sans cesse innover et étudier le potentiel économique du marché qui l’entoure.

C’est là qu’on comprend que l’artisan n’est pas complètement libre de ses créations, c’est pas parce qu’il aime réaliser quelque chose, qu’on va forcément le lui acheter 😉

C’est seulement en 2016, que la Belgique obtient une reconnaissance légale du statut de l’artisan3… 2016. On ne rêve pas cela fait seulement 5 ans.

Autant vous dire que je ne pense pas que le métier de Designer Textile soit reconnu, mais ça n’a jamais empêché aucun travailleur d’exercer leur art, heureusement.

Un petit conseil légal pour ceux qui veulent le statut d’artisan:

  • Être inscrit à la BCE (comme tout entrepreneur).
  • Exercer une « activité de production, de transformation, de réparation ou de restauration d’objets ou encore de prestation de services ».
  • Compter moins de 20 travailleurs.

Dans la répartition sectorielle de l’artisanat belge, le textile se trouve en 3ème place de prestations de service, juste après le bois et je vous laisse deviner le premier assez évident. 4

En bref, les métiers d’art, on en retient deux critères

qui, ATTENTION, comporte tout de même une distinction avec l’artisan.

les 2 critères:

  • La transformation manuelle de la matière,
  • Un geste artistique qui va au-delà de cette exécution manuelle.

Je pense qu’on peut considérer que le Design Textile est un Métier d’Art.

Et que le Designer Textile est un artisan. Mais l’artisanat ne fait pas forcément partie des Métiers d’Arts! Ca y est, je vous ai perdu?

Nuance, ce savoir-faire sert à la bonne conservation du patrimoine.

« En effet, les métiers d’art participent également à la préservation et au renouvellement de savoir-faire ancestraux

L’activité créative, de même que l’activité manuelle, prises séparément, ne suffisent pas à “faire” le métier d’art. »

Je remercie grandement celle qui exprime parfaitement l’importance de cet extrait de loi, et qui a fait l’article le plus instructif sur lequel je suis tombé lors de mes recherches;

les 2 prochains et derniers points à retenir pour établir la conclusion de cet article ;

Un pied dans le Patrimoine
et l’autre dans la Création Contemporaine.

Voilà où se situe le Designer Textile

« Cet extrait de loi est primordial pour les métiers d’art : il reconnaît leur existence légale. C’est pas trop tôt ! Car si leur reconnaissance légale est toute récente, les métiers d’art existent depuis bien longtemps. C’est d’ailleurs ce qui fait leur spécificité : ils ont un pied dans le patrimoine avec la préservation de nombreux savoir-faire ; l’autre dans la création contemporaine. »

https://craftsdigger.com/metiers-d-art-qui-sont-ils-exactement/

« pas étonnant qu’ils soient au sein des Fab Lab et des musées 😉 « 5

Est-ce que cet article vous a plu?

N’hésitez pas à laisser un commentaire 😉

Et pour comprendre ce qu’est un Designer Textile plus techniquement et savoir comment il fonctionne, cliquez ici 🙂

1 site officiel de l’opma : https://opmaliege.be/

2explique Kizaba, Godefroy. « L’artisanat au monde de l’entrepreneuriat », Marché et organisations, vol. 1, no. 1, 2006, pp. 73-99
sources: artyshop.be

3 SPF éco

4 Artyshop

5 https://craftsdigger.com/metiers-d-art-qui-sont-ils-exactement/

6 réponses

  1. Sebastien dit :

    Merci pour ce chouette article explicatif. Et merci à la France, indirectement, de faire bouger les choses en Belgique !et si j’ai bien compris, la différence entre l’artisan et le métier d’art est que ce dernier contribue à préserver les savoirs ancestraux ? 🤔

    • admin9182 dit :

      Exact! Les métiers d’arts ce sont ceux qui vont aider à conserver les savoirs faires ancestraux, et donc conserver le patrimoine artistique. Sans oublier qu’il participe activement à la création contemporaine actuelle. Il porte l’ancien avec responsabilité, prestige et panache pour mieux célébrer le nouveau <3
      C'est principalement grâce à la technique du tissage qu'on considère le designer textile comme un métier d'art.

      • Jeyme dit :

        et donc plus simplement c’est vraiment la dimension patrimoniale qui change tout 😉

        • Djouadi dit :

          Merci pour cet article très intéressant ! On en apprend chaque jour et les métiers d’arts on en parle pas assez je trouve, au plaisir de te lire 😉

          • Esther dit :

            Bonjour Jeyme, merci pour cet article qui parle Du design textile, en tant que métier d’art, et le Designer Textile qui est un artisan , j’ai découvert que l’artisan a une mission, héritier d’une longue histoire et gardien d’une tradition , porteur d’une modernité et vecteur d’un art de vivre😊

        • Esther dit :

          C’est un excellent article je découvre le monde du d signe textile, le monde de l’art, et de la créativité 😊

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :